Le partage est prise en charge!

La forme multicolore d'Arsenal continue.

Arsenal est-il actuellement en crise? Pendant que vous vous grattez la tête en essayant de répondre à cette question, sachez simplement que les choses ne seront pas plus faciles pour Mikel Arteta. Rouge aboutit en Premier League, tout vert en Europa League. Contre Burnley, ils avaient plus de chances de marquer par rapport aux rencontres précédentes. Cela peut ou non avoir été le résultat de la présence des fans dans le stade - après tant de mois - les encourageant. En fin de compte, cela n'a abouti à rien et pour empirer les choses, leur buteur le plus fiable a marqué au mauvais poste.

Pour Burnley, ils peuvent en tirer quelques encouragements car ils ont eux-mêmes été pauvres jusqu'à présent. Garder une feuille blanche à l'écart contre une équipe que vous n'avez pas battue dans leur cour depuis longtemps est un vrai plus pour Sean Dyche.

Pour Arsenal, l'inquisition se poursuit. Tout semble s'effondrer. Selon Squwaka, même Sheffield United, placé au dernier rang, a créé plus de chances qu'Arsenal. L'omission de Mesut Ozil ne cesse de soulever de plus en plus de questions à chaque journée de match. Arteta n'a probablement pas longtemps maintenant. Le vent doit tourner maintenant.

Le Real Madrid contrôle le derby de Madrid.

 D'être presque éliminé de l'UEFA Champions League lors de la dernière journée de match pour la première fois de son histoire à finalement décrocher la première place à l'arrêt de la Liga invaincue de 26 matchs de l'Atletico avec une relative facilité, le Real Madrid semblait avoir très bien tourné un coin. Ils ont également commencé à garder des draps propres et le retour de Sergio Ramos, leur capitaine, après une blessure, n'est pas une simple coïncidence car ils semblent plus solides à l'arrière. Maintenant, ils doivent démarrer et se lancer dans une belle série de matchs pour mettre la pression sur ceux qui sont au-dessus du tableau de la Liga.

Derby ennuyeux de Manchester.

Rien à voir ici. Juste deux équipes qui essaient le plus possible de ne pas perdre, créant finalement un spectacle ennuyeux pour les fans et les neutres. Bien joué.

L'AC Milan maintient une course invaincue.

L'AC Milan a montré à maintes reprises au cours de cette saison qu'il était la vraie affaire, d'où son invaincu. L'absence récente de Zlatan Ibrahimovic les a vus un peu mal et cela est revenu à la lumière ce week-end alors qu'ils étaient à deux buts à domicile. Grâce à Theo Hernandez, l'un des autres joueurs hors concours de Milan, ils ont encore pu récupérer un point. Leurs rivaux, l'Inter Milan, n'ont que trois points de retard, ils devraient donc continuer cette séquence pour pouvoir maintenir leur position de pointe.

Lucien Favre limogé par le Borussia Dortmund.

Dortmund a sans doute la meilleure assemblée de jeunes talents au monde, mais depuis la blessure d'Erling Haaland, ils soufflent chaud et froid et le résultat du week-end a été plus ou moins le dernier clou du `` cercueil '' de Lucien Favre. Perdre par 5 buts à domicile contre Stuttgart est une ligne de score très honteuse et cela a laissé un club ambitieux comme Dortmund sans choix. Il serait intéressant de voir qui remplit le creusage dans le parc Signal Idunal.

La Ligue 1 se réchauffe.

Le Paris Saint Germain a accueilli Lyon ce week-end et il a été présenté comme un match divertissant. Ce que peu de gens attendaient, c'était que le PSG ne marque pas de but à domicile surtout après son dernier match à domicile en Ligue des champions. Perdre contre Monaco il y a quelques jours après avoir marqué deux buts puis perdre de cette façon contre Lyon est une réelle préoccupation pour Thomas Tuchel et ses hommes. Ils ont déjà perdu quatre fois en 14 matchs cette saison et si cela continue, ce n'est peut-être pas la saison du PSG. Ils occupent actuellement la troisième place avec juste un point derrière les leaders de la ligue.

Pour les neutres, cela rend la Ligue 1 beaucoup plus intéressante. En ce moment, c'est l'une des ligues les plus intéressantes à regarder.