Le partage est prise en charge!

L'ancien capitaine anglais Wayne Rooney a comparu devant le tribunal et a admis avoir conduit en état d'ivresse.

Il a été arrêté lorsque la police a arrêté une voiture à Wilmslow, Cheshire, aux premières heures du 1er septembre.

L'homme de 31 ans a été interdit de conduire pendant deux ans et condamné à effectuer 100 heures de travail non rémunéré dans le cadre d'une ordonnance communautaire de 12 mois.

Rooney a également été condamné à payer 170 £ lors de sa comparution devant le tribunal de première instance de Stockport.

'Impardonnable'

Le tribunal a appris que Rooney était près de trois fois la limite légale lorsqu'il a été arrêté par la police à 02h00 BST.

Un alcootest a montré que son taux d'alcool était de 104 microgrammes pour 100 millilitres de souffle.

La limite de consommation d'alcool en Angleterre et au Pays de Galles est de 35 microgrammes pour 100 millilitres d'haleine.

Dans un communiqué publié après l'audience, le footballeur d'Everton a déclaré: «Je tiens à m'excuser publiquement pour mon manque de jugement impardonnable en conduisant au-delà de la limite légale. C'était complètement faux.

«J'ai déjà exprimé mes excuses à ma famille, à mon manager et à mon président et à tout le monde à l'Everton FC. Maintenant, je veux m'excuser auprès de tous les fans et de tous ceux qui m'ont suivi et soutenu tout au long de ma carrière.

«Bien sûr, j'accepte la sentence du tribunal et j'espère pouvoir faire amende honorable grâce à mes travaux d'intérêt général.»

Vêtu d'un costume bleu, les mains dans les poches, Rooney entra dans le palais de justice accompagné d'un petit entourage.

Kate Gaskell, poursuivant, a déclaré qu'un policier en patrouille était de service à Altrincham Road, Wilmslow, à 02h10 BST quand ils ont remarqué que le feu arrière d'une Volkswagen Beetle sur le côté gauche s'était éteint.

Elle a dit que l'officier avait l'intention de suivre le véhicule mais qu'il s'est arrêté avec Rooney vu au volant avec une femme sur le siège du passager avant.

Mme Gaskell a déclaré que le footballeur avait effectué un alcootest positif sur la route avant d'être emmené dans un poste de police où la lecture avait été confirmée.

Le tribunal a appris que Rooney avait actuellement trois points sur son permis de conduire pour excès de vitesse le 24 août 2016.

L'équipe juridique de Rooney avait demandé au juge de district John Temperley d'envisager de ne pas imposer un ordre communautaire en raison de son travail caritatif en cours.

Cependant, le juge a déclaré qu'il n'était «pas convaincu» que l'imposition d'une amende importante «aurait le même effet».

Rooney a également été invité à payer 85 £ de frais de poursuite et une suramende compensatoire pour le même montant.